Le III Congrès mondial de Brachylogie à Cádiz (Espagne)

Le Troisième Congrès Mondial de Brachylogie se tiendra à Faculté de Philosophie et des Lettres de l’Université de Cadiz, en Espagne, du 15 au 18 octobre, la date du 7ème anniversaire de l’initiation du concept de « Nouvelle Brachylogie » en 2012 par le Pr. Mansour M’henni de l’Université Tunis El Manar. Ce congrès vient après celui du Maroc en 2015 et celui de Tunisie en 2017 ; il précède celui de la Côte d’Ivoire en 2021.

Faut-il le rappeler encore, La Nouvelle brachylogie, inspirée de l’idée de brachylogie que Socrate opposait à celle des sophistes, se résumerait à une façon d’être, de dire et de faire, fondée sur l’esprit de conversation dans le vrai sens de la démocratie en tant qu’idéal convoité par l’ambition humaine. Le concept a vite été adopté par plusieurs universitaires, intellectuels et artistes dans, aujourd’hui, pas moins de 15 pays sur quatre continents. Nombreuses étaient les rencontres de différentes tenues dans la plupart de ces pays, entre les congrès biannuels. La bibliographie portant sur la question s’enrichit de plus, soit par la publication des Actes de ces rencontres (celles de Mons, Belgique ; de Beyrouth, Liban, de Moknine-Mahdia-Tunis, Tunisie ; d’Abidjan, Côte d’Ivoire ; de Naples, Italie, etc.), soit par la régularité de la parution de la revue semestrielle Conversations, « revue des études brachylogiques », initiée par l’association Brachylogia-Tunisie (déjà huit numéros publiés). Des travaux de recherche sont déjà soutenus sur la question (surtout la thèse de Mounir Serhani à Kénitra, au Maroc, soutenue en juin 2019), et des structures de recherche mises en place (notamment l’Unité de Recherche en Etudes Brachylogiques – UREB, à l’Université Tunis El Manar, Tunisie).

L’ouverture du congrès de Cadiz sera rehaussée par les allocutions de la Directrice du Département de Philologie française et anglaise, du Doyen de la Faculté de Philosophie et Lettres, du Responsable du Conseil social, du Recteur de l’Université de Cadix et du Consul de Côte d’Ivoire ; ainsi que par la conférence inaugurale du Pr. Emérite Mansour M’henni. La rencontre comptera, en plus de la conférence inaugurale, 52 communications présentées par 55 intervenants venant de quinze pays. Au programme aussi, le vernissage d’une exposition du Pr. et artiste Eliane Chiron (auteure aussi de l’affiche du congrès) de l’Université de Paris 1, « Panthéon Sorbonne ». A la fin du congrès, et après l’assemblée générale de la Coordination Internationale des Recherches et Etudes Brachylogiques (Cireb-Paris), une excursion permettra aux participants de découvrir la belle ville de Cadiz.

M.R.

 

 

 

 

III Congrès mondial de Brachylogie :

Conversation et Nouvelle Brachylogie

 

Programme

 

Facultad de Filosofía y Letras  Universidad de Cádiz

 

 

15-18 octobre 2019 (Aula Magna)

Coordination Internationale des Recherches et des Études Brachylogiques » (CIREB)

 

 

Mardi 15 octobre / Martes 15 de octubre

9h – 9h30 : Accueil des participants 9h30 – 9h45 : Allocutions de la Directrice du Département de Philologie française et anglaise, du Doyen de la Faculté de Philosophie et Lettres, du Responsable du Conseil social, du Recteur de l’Université de Cadix et du Consul de Côte d’Ivoire. 9h45 – 10h00 : Présentation du colloque par les organisateurs.

10:00h-10h:40 : Conférence inaugurale. Mansour M’henni (Université de Tunis El Manar) : « Esprit de conversation et pratique de la conversation. L’intérêt brachylogique»

10h40 – 11h : Pause-café

11h00 – 12h15 : Session 1. Discours/Conversation I (Présidente : Maria-Giovanna Petrillo)

Abderrahman Tenkoul (Université Euro-méditerranéenne de Fès) : « Khatibi et l’art de la controverse »

Dima Hamdan (Université libanaise de Beyrouth) : « La dédicace d’ouvrage, un pré-texte à la conversation »

Gounougo Aboubakar (Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan) : « Brachylogie du discours protocolaire et conversation »

Emilia Surmonte (Université de la Basilicate) : « Albert Camus et Jacques Ferrandez à l’épreuve du ʺbrefʺ » 12h15 –12h30 : Discussion

12h30-13h45 : Session 2. Les Arts visuels I. (Présidente : Catherine Gravet)

Eliane Chiron (Université de Paris 1, Panthéon-Sorbonne) : « Conversations / Conversaciones: Autour d’une exposition à l’ECCO de Cadix »

Martine Lacas (Commissaire d’exposition, Paris) : « Les Femmes-peintres: tableaux de conversation »

Sophie Sakka (Centrale Nantes) et Hervé Penhoat (Université de Paris 1, PanthéonSorbonne) : «Conversation sur le cadre réduit entre un artiste et une scientifique. Une expérimentation brachylogique entre science et art » 13h45 –14h-00: Discussion

14h00 – 15h30 : Déjeuner

15h30-16:45: Session 3. Interculturalité (Présidente : Dima Hamdan)

Ané Constant Koné (Université Alassane Ouattara, Bouaké) : « La conversation intra et interraciale pour une éthique du vivre ensemble dans God Help the Child de Toni Morrison»

Moussa Coulibaly (Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan) : « La conversation, creuset du vivre-ensemble »

Nimaga Daouda (Université de Man) : « Quand l’approche brachylogique de l’embryologie dévoile une conversation entre la science et le coran »

Malika Bouadjadja (Université d’Alger 2) : « Les idiotismes comme marqueurs d’identité au sein des conversations maghrebines ». 16:45-17h00: Discussion

17h00-18h15 : Session 4. Cinéma/Chanson (Présidente : Martine Lacas)

Fouad Souiba (Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel et du Cinéma, Rabat) : «Observation concernant l’apport du cinéma au dialogue entre sociétés »

Maria-Giovanna Petrillo (Université de Naples « Parthenope ») : « Jean-Philippe Toussaint: texte d’un écrivain/texte d’un cinéaste : glissement brachylogique et questions d’auteur »

Stéphane Sawas (INALCO, Paris) : « La chanson ‘La bambola’ dans le cinéma méditerranéen contemporain»

Catherine Gravet (Université de Mons) : « Chansons françaises au féminin pluriel » 18h15-18h30: Discussion

 

Mercredi 16 octobre/Miércoles 16 de octubre

9h00-10h30 : Session 5. Minimalismes (Président : Moussa Coulibaly)

Abderrahim Bensaïd (Université Ibn Tofail, Kénitra) : « Le non-dit conversationnel dans le recueil de haïkus ‘Secrets de femmes’ »

Alain Joseph Sissao (Université de Ouagadougou) : « La littérature orale comme degré zéro de l’écriture au Burkina Faso »

Jean-François Anoman (Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan) : «Déformation du miroir réflexif – mise à nu des plaisirs : Arborescence et continuité, prolongement des sens et troisième monde. Vivre au paradis de Benaicha Brahim et de Bourlem Guerdjou »

Amal Jarrahi Boughediri (Université Tunis El Manar & Sfax) : « Brachylogie camusienne et esprit de conversation»

Natalia Vela (Université de Cadix) : « Les cartes postales de Chantal Spitz »   10h30-10h45: Discussion

10h45 – 11h : Pause-café

11h-12h15: Session 6. Littératures et mythes I (Président : Mustapha Trabelsi)

Monia Kallel (Université de Tunis El Manar) : « Le discours préfaciel des « femmes auteurs » à l’époque du premier romantisme : une conversation avec le siècle »

Ruth Amar (Université d’Haïfa) : « L’intertextualité dans l’œuvre de Houellebecq : converser explicitement ou implicitement avec un auteur »

Hans Farnlof (Université de Stockholm) : « La concision exemplaire de la nouvelle ? Réflexions sur l’art du récit bref chez Maupassant »

Diouf Baboucar (Université Assane Seck, Ziguinchor) : « Conversation de croyances dans la littérature : les mythes à l’œuvre ». 12h15-12h30 : Discussion

12h30-13h45: Session 7. Enseignement et nouvelles technologies (Président : Raymond Renard)

Karen Ferreira-Meyers (Université de l’État-Libre, Afrique du Sud et Université d’Eswatini) : «Du « long » au « court » en pédagogie »

Seydou Coulibaly (Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan) : « Les usages brachylogiques des enseignants ivoiriens dans les interactions avec les élèves : entre norme et variation »

Danielle Dubois-Marcoin (Université d’Artois) : « Conversation pédagogique à l’école élémentaire à partir de textes brefs chinois (contes, proverbes, histoires drôles) traduits en français, une expérience qui interroge la posture professorale »

Francis Marcoin (Université d’Artois) : « Le dialogue comme ruse pédagogique » 13h45-14h : Discussion

14h-15h15: Déjeuner

15h15-16h30: Session 8. Langage/Linguistique I. (Présidente : Zouhour Messili-Ben Aziza)

Mohand Tilmatine (Université de Cadix) : « Les dires du vendredire: humour et slogans dans la ʺRévolution du sourireʺ en Algérie »

Raymond Renard (Université de Mons) : « Le caractère structuro-global du langage : un processus brachylogique »

Marcel Sahi (Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan): « Les manifestations orales brachylogiques chez des sujets atteints d’aphasie en Côte d’Ivoire »

Martin Walton (Université de Pau) : « Phénoménologie de la conversation: exégèse prosodique, mise en scène, révélation temporelle ; du psaume à la nuit de la psychanalyse» 16h30-16h45 : Discussion

16h45-17h00 : Pause-café-goûter

 

Jeudi 17 octobre / Jueves 17 de octubre

9h00-10h15 : Session 9. Les Arts visuels II. (Présidente : Elena Cuasante)

Gueye Yoro E. (Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle, Abidjan) : «Discours symbolique et dialogue dans la plastique du pagne wax Ton pied mon pied »

Fahet Tcheouhin Faustin (Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan) : « La brièveté du contenu de message de la sculpture Baoulé, Fan ou Lobi »

Samir Becha (Institut Supérieur de Musique, Tunis) : « Le concept de brièveté dans la musique d’aujourd’hui »

Salah Faid (Université Mohamed Boudiaf, M’Sila) : « Pédagogisation des B.D., quel apport des formes brachylogiques pour des activités de production ? » 10h15-10h30 : Discussion

10h30-10h45 : Pause-café

10h45-12h00 : Session 10. Littératures et mythes II. (Présidente : Monia Kallel)

Sara Cissoko (Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan)  : «Le Donsomana, un récit mythique conversationnel»

Badreddine Ben Henda (ISSHT- Université de Tunis El Manar) : « Sur une courte préface de Madame Bovary ou l’ingénieuse acrobatie rhétorique de Montherlant »

Blaise Djomaleu Kamadeu (Université Jean Moulin Lyon 3): « Brachylogie et diversitologie dans les littératures francophones contemporaines : Analyse des convergences entre les productions littéraires d’Amélie Nothomb et d’Alain Mabanckou»

Braksa Khalid (Université Ibn Tofaïl, Kénitra): « Zola accuse encore une fois »  12h15-12h30 Discussion

12h30-13h45 : Session 11. Langage/Linguistique II. (Président : Francis Marcoin)

Zouhour Messili-Ben Aziza & Safa Chebil (Université de Tunis El Manar): « Les espaces sociaux : nouveau dialogue ou utopie conversationnelle ? »

Rim Abidi (Institut supérieur des langues, Tunis) : « Investissement linguistique de la Nouvelle Brachylogie. Étude de cas du chassé-croisé du Cognitivisme et de la diachronie»

Silvia Modena (Université de Modène et Reggio d’Emilie) : « Les notes de lecture de Le Monde Diplomatique : les voix de la brièveté »

Noureddine Bahloul (Université de Guelma) et Dounia Abdelli (Université d’Annaba): « Mots du discours et manière brève dans la conversation endo/exolingue » 13h45-14h00 : Discussion

14h00-15h30 : Déjeuner

15h30-16h45 : Session 12. Discours/Conversation II (Président : Badreddine Ben Henda)

Maxime Normand (Université de la Sorbonne, Paris) : « L’infime dans les Pensées de  Pascal »

Lassina Coulibaly (Université Peleforo-Gon Coulibaly, Korhogo) : « La conversation intergénérique, une pratique brachylogique dans Les Naufragés de l’intelligence de JeanMarie Adiaffi »

Kounady Coulibaly (Université Alassane Ouattara, Bouaké) : « Conversation et brachypoétique de la « redécouverte de l’ordinaire » dans Fragments d’ayi kwei armah »

Carole Affoué Koffi (Université de Man) : « Microbiologie : conversation entre l’être humain et les micro-organismes » 16h45-17h00 : Discussion

18h00 : Vernissage de l’exposition Conversations / Conversaciones d’Eliane Chiron au centre d’art contemporain ECCO (Espacio de Creación Contemporánea) de Cadix. Cocktail.

 

Vendredi 18 octobre /Viernes 18 de octubre

10h-11h15h : Session 13. Brachylogie littéraire et conversation (Président : Abderrahman Tenkoul)

Mustapha Trabelsi (Université de Sfax) : « Autumn de Philippe Delerm ou récit minimaliste et brachylogie »

Mounir Serhani (Écrivain et enseignant à Rabat) : « La conversation amoureuse ou le « vouloir être aimé » »

Farida Bouhassoune (Université Ibn Tofaïl, Kénitra) : « Brachylogie et modèle conversationnel de la correspondance. Cas de la Lettre ouverte de Julia Kristeva à Harlem Désir »

Catia Nannoni (Université de Bologne) : « La brachylogie pour exprimer le non-dit : stratégies énonciatives et discursives dans « Hôpital silence » de Nicole Malinconi » 11h15-11h30 : Discussion

11h30-11h45 : Pause-café

11h45 : Conclusions du Congrès. Assemblée ouverte de la CIREB (tenant lieu d’une réunion du conseil d’administration)

13h30 : Déjeuner

Excursion : 15h : Cadix et ses origines, phénicienne et romaine : visite de la ville