Appel à publication: Croisements de la littérature et de la musique en Méditerranée

Ministère des Affaires Culturelles &

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

 ¤     ¤     ¤

Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes, Ennejma Ezzahra

Institut supérieur de musique de Tunis (Université de Tunis) et président de l’association Brachylogia-Tunisie

Association « Questions et Concepts d’Avenir » (Tunisie)

Laboratoire de Recherche en Culture, NTIC et Développement – CUNTIC (ISMT-Université de Tunis)

Unité de recherche en études brachylogiques – UREB (ISSHT-Université Tunis El Manar)

Coordination internationale des recherches et études brachylogiques (CIREB à Paris)

 ¤     ¤     ¤

Appel à publication :

Croisements de la littérature et de la musique en Méditerranée

Il y a tout lieu de penser que la littérature et la musique ont toujours été au centre des interrogations humaines, aux croisements des heurts et bonheurs des événements pour essayer de leur donner sens dans le cours des choses et dans l’histoire des peuples et des individus. L’une et l’autre constituent à la fois un miroir de leur époque et une force d’engagement du destin.

Sans doute est-ce pour cela que ces deux modes se croisent comme pour se compléter et se prennent souvent respectivement en charge, comme pour emprunter, chacun les moyens d’expression de l’autre et l’acuité de ses questions.

Cela fonctionne dans l’absolu, mais cela est plus instructif dans un cadre géopolitique particulier, comme la Méditerranée. Celle-ci est soupçonnée d’avoir inventé le monde, avec ses mots heureux et ses maux désastreux, et à chaque étape de son histoire, la littérature et la musique ont été au centre de son mouvement. Aussi nous paraît-il important d’interroger les rapports de tension et d’affection, de répulsion et d’attraction de la littérature et de la musique en Méditerranée. Sans doute y trouverions-nous assez d’éléments pour justifier la tendance à penser un concept comme « la méditerranéité » ou, au contraire, à en reconnaître la caducité.

Dans tous les cas de figure, une telle interrogation ne peut qu’enrichir notre intelligence de ces deux modes d’expression en articulation à leur histoire et à leur contemporanéité et dans la perspective de leur ouverture sur leur avenir propre et sur l’avenir de la région méditerranéenne.

De ce point de vue, le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes, Ennejma Ezzahra (Sidi Bou Saïd – Tunisie) lance un appel à contribution, pour la publication d’un livre sur « Croisements de la littérature et de la musique en Méditerranée » (en partenariat avec ISM-Tunis, QCA, CUNTIC, UREB et CIREB). Les propositions sont à adresser au DG d’Ennejma Ezzahra sur le mail : meddeb.anis@gmail.com avant le 10 juillet 2019. Les articles acceptés sont à remettre le 15 octobre au plus tard. Une présentation du livre édité se fera vers la mi-décembre 2019.

Comité de pilotage de l’action :

Présidence scientifique : Pr. Mohamed Zinelabidine, Directeur du Laboratoire de Recherche en Culture, NTIC et Développement – CUNTIC (ISMT-Université de Tunis)

Comité d’organisation :

Anis Meddeb, Directeur général du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes, Ennejma Ezzahra

Samir Becha, Directeur de l’Institut supérieur de musique de Tunis (Université de Tunis) et président de l’association Brachylogia-Tunisie

Mansour M’henni, président le l’association « Questions et Concepts d’Avenir » (Tunisie) et de la Coordination internationale des recherches et études brachylogiques (CIREB à Paris).

Zouhour Ben Aziza, directrice de l’Unité de recherche en études brachylogiques – UREB (ISSHT-Université Tunis El Manar).

Partenaires associés :